OUVERTURE
du 1er avril au 31 octobre
tous les jours sauf le lundi
10h – 18h
du 1er novembre au 31 mars
tous les jours sauf le lundi
14h – 17h30
fermeture en janvier ainsi que
les 1er mai et 25 décembre

Accueil des groupes toute l’année sur réservation (fermeture le lundi)



PARKING
Parkings VL 50 places
et autocar sur le site



NEWSLETTER

S'inscrire à la newsletter


01b


LE GRAND SÉCHOIR | LE MUSÉE

L'EXPOSITION PERMANENTE

Le musée retrace avec poésie, humour et rigueur l’histoire du pays de la noix de Grenoble et des hommes qui ont fait la renommée de ce fruit mondialement connu. Emblématique de la région dauphinoise, il est couronné d’une appellation d’origine contrôlée dès 1938 ! L’exposition permanente présente toutes les facettes de la noix et de son patrimoine : les contes et légendes de la noix, les premières traces de domestication du fruit à l’époque gallo-romaine, l’évolution de la nuciculture de la fin du 19ème siècle à aujourd'hui, l’histoire de l'obtention de l’AOC, le patrimoine architectural exceptionnel des séchoirs à noix et les déclinaisons et utilisations de la noix et du noyer. Sans oublier une extraordinaire collection de noix du monde entier !

LE PARC DES NOYERS

Situé face aux majestueux contreforts du Vercors, le parc du Grand Séchoir présente les paysages du pays de la noix, de la plaine de l’Isère aux coteaux des Chambaran où se déploient les noyers. Près du mur en pisé contemporain, la vigne et les mûriers racontent l’histoire du pays avant le développement de la nuciculture, tandis que l’alignement des noyers franquette, mayette et parisienne renvoie à l’intensification de la culture de la noix de Grenoble à la fin du 19ème siècle. Plus loin, les variétés locales anciennes rappellent la diversité botanique du noyer. Enfin, au détour d’une clairière de coquilles de noix, les noyers du monde entier composent l’arboretum en devenir.

DE LA FERME AU MUSÉE

Voici de nombreuses années que l’on rêvait, au cœur de la noyeraie iséroise, d’une maison qui raconterait l’histoire du pays de la noix de Grenoble. En 1999, la Communauté de communes de Vinay achète une ancienne ferme traditionnelle avec séchoir à noix pour créer cet outil de développement culturel et touristique. Au terme d’un long travail de conception et d’un concours d’architecture, le chantier démarre en 2004. Treize entreprises ont travaillé à la réhabilitation du bâtiment, suivie par le photographe Christophe Huret.

sechoir13w

Le 11 juin 2005, le Grand Séchoir ouvre ses portes au public.

Architecte : Bruno Marielle / Design et architecture
Paysagiste Jean-Claude Dubois / adp paysages
Scénographie : Karen Guibert
asdfasdf